Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
VTT Mardié

2020 route

"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"

10 Mars 2020 , Rédigé par LCO VTT Mardie Publié dans #2020 route

"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"

le brevet  : le lever a piqué  5h30 
sur place 6h20 ​prise du carton avec Xavier arrive quelques instants après moi 
puis le team  José, Fifi Denis ,le président et là impossible Didier a l'heure x sur le calendrier

départ 7h30 pas besoin de lumière 

prise de tète au bout de 3 km, on roule tranquille, je passe devant et on forme un groupe de 12 avec des bons relais

petit problème a la ferté un autre groupe arrive et là papote mouche qui passe

je me casse à 2 sur 10 km le gars se trompe de route je lui fait signe pas vue 
tout seul face au vent 12 km,un peloton me reprend

à 10 l'allure cool

arrivé a Chambord collation recup d'eau

les gars ce sont barrés pas grave vent dos on est 4 avec Christophe Benoist jusqu'au bout des pointes entre 39 a 47, vent de face que sur 150 bornes 

cricri

"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"

Bonsoir les amis
 
Voilà c’est fait !
 
Je commencerai par des félicitations tout à fait personnelles, adressées à José, qui est le dernier du groupe à s’être mis au vélo de route et avoir acheté son vélo, le moins jeune de notre petite bande de routards, et a su rester accroché jusqu’au dernier km à notre petit groupe !
Chapeau José !

 
Il y a donc quelques mois Fifi nous propose de faire le brevet de 200 km à plusieurs.
Pas hyper motivé, c’est long 200 km… je me lance, puis très rapidement Didier, Xavier, Denis, Cricri, José et Romuald sont de la partie.
 
Nous voilà donc sur un plan d’entrainement avec des premières sorties de 60/70 km puis 90 puis 100 voire même un peu plus pour deux ou trois. La plupart de roulons qu'une fois ou deux par semaine.

La cible -> Dimanche 8 mars
Un petit groupe WhatsApp est vite crée et devient très actif (cf. mon mail pendant mes vacances avec plusieurs heures de décalage horaire)
Ce qui compte c’est la régularité… tous les dimanches ou les samedis le groupe se retrouve, nous essayons de varier les parcours, suivant plus ou moins le sens du vent pour terminer Dimanche dernier avec une belle sortie rythmée avec Boigny.
 
Fifi et Cricri en anciens combattants du BRM200 (c’est le nom technique de la chose) nous donnes des conseils et explications qu’on n’avait pas au début… vous savez un peu comme les lignes en tout petit qu’on ne lit pas avant de signer !
1 – Autonomie complète, pas de ravito (damned)
2 – Faut donc une sacoche de cadre – Hop, commande groupée sur internet
3 – Faut s’alimenter pendant la route
4 – faut prévoir une batterie de recharge pour les garmins
5 – parce que c’est au GPS, sans carte ni balisage, donc faut un garmin (vous verrez plus tard pourquoi)
6 – et puis les détails pratico pratique avec la crème qui va bien, la tenue adéquate à une météo incertaine, etc….
7 – en enfin (cricri)… au départ faut être devant et à l’heure car 5 minutes après l’heure tout le monde est parti, et seul c’est long 200 bornes
 
Quelques jours avant Dimanche, nous faisons chauffer tous les sites météos de France – les messages y vont bon train… « Temps de merde, ça pue pour ce we » et enfin arrive super Didier « Pas de pluie le matin, risque à partir de début d’APM mais peu s’améliorer »
Je connais bien le garçon et ses dons de météopathe, et perso OK, je lui fais confiance.
Samedi, cette tendance se confirme et nous sommes tous Ok sauf 1 qui jette l’éponge – Autant dire que le Dimanche son prénom a été prononcé une paire de fois par un certain Julien et un autre Christophe sur la taille de sa ….bip (censure)!
Samedi 20h00, message de Fifi… pensez à prendre de l’argent pour le café 
 
Dimanche j’avais donné rdv à 7h15 à tout le monde sur la ligne de départ
5h30 debout, 6h45 arrivé sur le parking… comme dit cricri ça pique
7h15 Fifi me dit « On part ? »
Moi « Non, c’est départ groupé à 7h30, j’ai anticipé de 15 minutes pour être sûr que Didier soit là » et Didier est bien là à 7h15 
7h25 Alain arrive pour faire un bout de chemin avec nous.
 
7h30 nous partons
En bon Mardésiens, nous nous plaçons plutôt devant.
Je ne sais pas combien nous sommes, peut-être 200 !?
 
Après 2 km, Cricri file devant avec un premier groupe de quelques gars
Byebye Cricri … 
 
Nous restons ensembles dans un second groupe et modérons notre allure à 27/29 – En effet il est très facile de rouler au-delà mais faut tenir la distance et pour nous (les 6 autres) c’est quasi une première une telle distance.
Le peloton s’étire et au fil des km nous sommes dans un 3eme groupe devant le gros du peloton..
Nous passons à Châteauneuf à proximité de chez Pascal il est 8h33 – Je pense aux Vététistes qui sont sur le départ à PAM.
 
Dès ces premiers kms, le placement vent de côté est essentiel sous peine de sauter, une première fois pour 2 Mardésiens.
Je donne un ou deux conseils à José pour qu’il se place «  mets-toi à droite… ne lâches pas la roue… remontes… abrites toi… ne laisses pas d’espace… attention aux relances »…
Je ne lui répéterai pas une seconde fois !
Nous roulons dans un groupe de 15 gars environ dont Christophe Benoist, le vent est fort de coté, mais nous ne sommes que 3 à prendre les relais. Bizarre !
Un gars fait un écart… José lui met une « broutée »… c’est clair, il a compris José !
 
Arrive Sully.
Premières photos pour immortaliser ce moment et prouver notre passage à l’organisateur. Oui ne pensez pas que nos selfies soient réalisés par excès de « je m’aime »
Ravitaillement, 50 km au compteur pour un petit 27,5 de moyenne
 
Nous repartons avec des gars de l’Eure et Loire… ils aiment le vent par là, ça tombe bien, c’est parti pour 100 bornes de vent de face
Le soleil est là, 8/9°, nickel
 
Les beaucerons roulent et se passent les relais
Nous sommes quelques-uns à les relayer.
Arrive la cote de Viglain, Didier passe en puissance suivi de Xavier…. Euh. Pourquoi les gars vous faites ça ?
 
A Viglain nous reprenons 3 gars d’Aubigny sur Nère sans GPS
Ils ne vont plus nous quitter jusqu’à Mer… mais ne prendrons pas un seul relai (snif)
 
Passage à côté d’un superbe chêne et photo obligatoire.
Les beaucerons prennent une longue pause, nous repartons sans eux.
 
Vannes, Alain nous laisse et rentre sur Orléans
Puis Sennely, direction La Ferté st Aubin – 3 gravels nous dépassent.
En effet, ce brevet est ouvert aux gravels avec des routes communes  et beaucoup de chemins
Les gravels qui nous dépassent vont vite… très vite… je doute que ce soit des Vététistes reconvertis… ?!
 
Didier lance à Denis « A toi Denis »… pour lui dire, prends un relai
Denis se jette dans la roue du 3eme gravel et fera 6 km derrière ce gars pendant que nous sommes sur notre rythme entre 27 et 30 km/h
Je demande à Didier « Tu crois que Denis sait que le gravel va prendre un chemin à un moment ? »
Au château de La Ferté pour la pause photo, Denis nous attend et nous dit « Purée j’étais bien derrière lui mais le gars a tourné dans un chemin »…MDR
 
95 km, 26,5 de moyenne, temps couvert et sec, plus que 50 bornes vent de face.
 
Nous repartons, Didier annonce « Chambord 13h30 »
Nous reprenons 3 gars perdus sans GPS
Je cale le rythme du groupe à 27/29.
Un gars passe et accélère – Je lui indique alors « tu peux accélérer mais nous restons sur ce rythme ». Du coup il repasse derrière…sic…
 
Les km défilent, avec un côté un peu monotone par moment. Didier prend de gros relais avec quelques gars récupérés par ci par là.
A l’occasion d’un faux plat, autour des 110km, Fifi et Xavier sont dans le dur.
José et moi ralentissons et nous restons tous les 4 ensembles.
 
Didier et Denis filent sans nous avoir vus un peu distancés.
Nous faisons un bout de chemin à 4 dans le vent et puis retrouvons nos 2 compères et les gars d’Aubigny qui nous attendent.
 
La Ferté St Cyr, quelques faux plats mais il ne reste que 13 km avant d’arriver à Chambord et prendre le vent de dos
Les routes sont superbes, les paysages aussi, une belle Sologne. A refaire !!
 
Thoury et l’entrée du parc de Chambord
Le groupe se sépare pour les 5 km du parc avant le château
Denis et Didier jouent la pancarte du Parc… je ne dirai pas qui est le vainqueur !! Un indice, c'est plus facile en suçant les roues !
 
Il est 13h35, 146 km et 26,2…
Là nous faisons une belle et vraie pause
Café, tarte aux poires, crêpes, barres énergétiques, topettes, chocolat chaud, photo et bière 
 
Après 30 ou 40 minutes nous repartons avec nos 3 compères d’Aubigny qui nous attendent
Arrivée à la sortie du parc, rythme un peu rapide, nous nous retournons, tout le monde est là ?
Non, manque Xavier
Purée il est déjà dans le dur ?
Je m’arrête et attends.
 
Xavier fini par arriver et me dis « Vous avez pas vu qu’il en manquait un »
« Bah non »
J’étais parti faire un besoin naturel » (on est lu sur le blog, alors pas de grossièretés)
 
Pont de Mer, le groupe est reconstitué
Nous avons dépassé un petit groupe de 3 gars
 
Le rythme s’accèlère sans dépasser les 35 (environ……..)
 
A St Laurent sur Loire, le groupe s’allonge, il y a de nombreuses relances et avec des jambes dures, c’est compliqués
A Tavers un coup de cul de 9% fini de séparer le groupe
Je m’arrête de nouveau, José passe et me dit « Xavier et Fifi sont ensembles »
Je repars avec José et nous rentrons sur les 5 autres
 
Puis nous prenons le parcours de la Loire à vélo, dépassons des vélos couchés et un gros groupe, perdons alors nos compères d’Aubigny.

Le rythme est toujours élevé, quand 3 gravels arrivent des chemins et se positionnent dans les roues de Didier et Denis.
Le vent est latéral, José prend 20m.
Dans 3 km c’est St Hilaire.

Je me mets devant lui pour boucher ces 20m manquants
Je lui dis alors « Accroches toi, ils vont ralentir ». Sa réponse est « Pourquoi ils ralentissent pas maintenant ? » MDR.

Arrive St Hilaire, les 3 gravels continuent et nous nous regroupons, pour terminer ensembles.

Au pont de l’Europe, la pluie tant annoncée arrive – Au pont royal, elle s’arrête.

Une petite photo sur l’avenue Jeanne d’Arc devant la cathédrale et à 16h35 nous voilà arrivés à notre point de départ.
Fifi et Xavier arrivent tous les 2 un peu plus tard.

A 19h15 un message arrive sur le groupe Whatsapp "Des gars arrivent encore avec les lumières !"

Voilà, un peu romancé et détaillé il est vrai, notre BRM 200 avec ses anecdotes et moment +- sympas.
Une belle idée de Fifi, qui n’a pas pu en profiter comme il l’aurait aimé, mais il prendra sa revanche j’en suis sûr.

Merci pour l’idée Fifi, merci à mes compères d’un jour (quasiment !) pour cette expérience.
On recommence quand ?

Quelques chiffres : 186 inscrits, 175 partants dont 49 en mode gravel et ... 126 sur la route. 166 homologués.

Bonne fin de semaine
Christophe

Météo et préparatifs divers OKMétéo et préparatifs divers OK
Météo et préparatifs divers OKMétéo et préparatifs divers OK

Météo et préparatifs divers OK

A l'heure... cherchez l'intrus !

A l'heure... cherchez l'intrus !

"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
"Hey Raboliot, ça y'est, j'ai mon brevet en poche"
dans 2 km c'est fini !

dans 2 km c'est fini !

Lire la suite